« Timides ? »

 

Pas de deux inspiré par ‘Les Timides’, une sculpture de Cris Pereby, où la chorégraphe perçoit l’infinie passion sous-jacente qui se dégage de l’œuvre …

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2016)

Musique : Piotr Ilyitch TCHAÏKOVSKY, ‘Concerto pour piano et Orchestre Nr.1 en si mineur, op.23, 1er mouvement’ (extrait)

Interprétation : Emmanuelle KLEIN et Daniel POP (Saisons 2015-2016 et 2016-2017) / Kusi CASTRO et Aubin LE MARCHAND (Saisons 2017-2018 et 2018-2019)

Costumes : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 17min.30

« LOOK ! » – pas de deux

 

Rencontre d’un couple, Elle et Lui, deux êtres qui ne se ressemblent pas vraiment, mais qui apprennent à voir au-delà des apparences …

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2014)

Musique : Johann Sebastian BACH, ‘Concerto pour violon en la mineur BWV 1041, 2ème mouvement : Andante’

Interprétation : Emmanuelle KLEIN et Alexandre MONTANT

Costumes : Alice PSAROUDAKI (conception) / Claire VAREILHES (réalisation)

Durée : 7min.15

« LOOK ! »

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2014 / partie 2 – 2015 / partie 1 – 2016 / partie 3) / la chorégraphie de 2015 sur le 1er mouvement du Concerto a été composée pour un corps de ballet qui vient précéder le pas de deux créé en 2014 sur le 2ème mouvement ; la chorégraphie de 2016 sur le 3ème mouvement est un final qui regroupe le corps de ballet et les solistes, afin d’offrir une chorégraphie globale sur l’intégralité de ce Concerto de Johann Sebastian BACH

Musique : Johann Sebastian BACH, ‘Concerto pour violon en la mineur BWV 1041

Interprétation : Erika MIYAUCHI, Emmanuelle KLEIN et Alexandre MONTANT, ainsi que neuf élèves de 3ème cycle du Conservatoire du 15ème arrondissement de Paris / En 2017, la chorégraphie a été adaptée pour Emmanuelle KLEIN et Alexandre MONTANT, ainsi que huit élèves de dernière année classique/jazz du Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt

Costumes : Alice PSAROUDAKI (conception) / Claire VAREILHES et Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 15min.

« La Mort du Cygne »

 

Un Cygne blessé rassemble ses dernières forces pour un ultime envol …

 

Recréation : Alice PSAROUDAKI (2015) d'après Mikhail FOKINE (1907)

Musique : Camille SAINT-SAËNS, ‘Le Cygne’

Interprétation : Emmanuelle KLEIN

Costume : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 3min.15

« Mignonne, allons voir si la rose … »

 

Bercée par l'atmosphère du célèbre poème de Pierre de Ronsard (1524 - 1585), la chorégraphe utilise la poésie de la danse pour développer un parallèle entre une jeune fille et une rose ...

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2017-solo version 1 / 2018-pas de deux version 2)

Musique : the Mignarda lute song duo, 'Mignonne, allons voir si la Rose' / Antonio VIVALDI, 'Concerto pour viola d'amore en la mineur RV 397, 2ème mouvement : Largo'

Interprétation : Irène SAVARY (Saison 2016-2017) / Kusi CASTRO et Stela STANKOVIC (Saisons 2017-2018 et 2018-2019)

Costumes : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA et Natalia MACIEL (réalisation)

Durée : 15min.

« Aperto Libro »

 

‘A Livre Ouvert’. Les études et les obligations socio-économiques peuvent détourner de l’essentiel pour paraître, mais l’art et la danse révèlent l’être.

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2017)

Musique : Antonio VIVALDI, ‘Concerto pour harpe en ré mineur’

Interprétation : Perrine DANJOU (Saison 2016-2017) / Olga TOTUKHOVA (Saison 2017-2018)

Costume : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 3min.31

« Daphnis et Chloé »

 

Après avoir traversé bon nombre d’aventures, les deux amants retrouvent leur naïveté d’enfant, dans un lieu qui ressemble à un paradis perdu. Dans un jeu guidé par leurs cœurs et par les sensations que procure l’environnement autour d’eux, ils oscillent entre le désir charnel et la pureté de leurs sentiments de tendresse.

 

Chorégraphie : Vasia BIZINDI (2015)

Musique : Maurice RAVEL, 'Suite n°2 - Lever du jour’

Interprétation : Albane FRO (Chloé) et Aubin LE MARCHAND (Daphnis)

Costumes : Vasia BIZINDI (conception) / F. MOUZAKI, A. MANESI et Natalia MACIEL (réalisation)

Durée : 5min.

« Première Lecture »

 

Faisant écho aux « Nourritures Terrestres » d’André Gide, ce duo explore la symbolique des sensations, la sensualité, le rapport au corps charnel, la possession amoureuse, l’éveil des sens et du désir. Dans une poétique des corps, les danseurs dessinent leurs mouvements dans l’espace et tentent de trouver leur place l’un par rapport à l’autre.

 

Chorégraphie : Marie PERRUCHET (2014)

Musique : Henry PURCELL, 'Didon et Enée'

Interprétation : Albane FRO (Enée) et Ikki HOSHINO (Didon)

Costumes : Marie PERRUCHET

Durée : 8min.

« Rêve de Pygmalion »

 

Danse inspirée par ‘La Pudique’ et ‘La Sauvageonne’, deux sculptures de Cris PEREBY et leurs deux poèmes associés d’Annick MERLIN.

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2015)

Musique : Alessandro MARCELLO, ‘Concerto pour hautbois, cordes et continuo en ré mineur’

Interprétation : Emmanuelle KLEIN (‘La Pudique’), Erika MIYAUCHI (‘La Sauvageonne’)

Voix : Jacques GAY

Costume : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 13min.

« Giselle » - pas de deux

 

Cette relecture du célèbre pas de deux issu du ballet romantique « Giselle » met en scène un couple d’aujourd’hui où Albrecht, un jeune homme désinvolte, réalise que Giselle, une jeune femme très sensible, était l’amour de sa vie. Malheureusement, Giselle n’est plus et Albrecht éprouve du remords de l’avoir trahie avec une autre. Dans un songe, il imagine que Giselle lui accorde une dernière soirée, où il peut remonter le temps pour lui dévoiler ses sentiments avec sincérité.

 

Recréation : Alice PSAROUDAKI (2017) d'après Jean CORALLI et Jules PERROT (1841)

Musique : Adolphe ADAM

Interprétation : Irène SAVARY et Alexandre MONTANT

Costumes : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 6min.30

« BUNI »

 

Ce solo exprime tout d’abord la quête d’identité du chorégraphe, dans un voyage introspectif entre le sacré et l’humain, le désir et le refus, l’ordre et le chaos mental. C’est aussi un hommage à ses grands-parents (‘bunic’ en roumain), qui lui ont inculqué la religion orthodoxe, ses valeurs et ses principes de vie, avec beaucoup d’amour et de bienveillance.

 

Chorégraphie : Daniel POP (2015)

Musiques : Caldara - Crucifixus pour 16 voix / Tatal nostru (prière roumaine) / Gessafelstein - remix

Montage du son : Hugo DURAND

Interprétation : Daniel POP

Costumes : Margaux PADILLA

Durée : 10min.

« Hana »

 

Quelques instants dans la vie d’une fleur …

 

Chorégraphie : Alice PSAROUDAKI (2015)

Musique : Antonio VIVALDI, ‘Concerto pour viola d’amore en la mineur RV 397, 2ème mouvement’

Interprétation : Erika MIYAUCHI

Costume : Alice PSAROUDAKI (conception) / Hisako TANAKA (réalisation)

Durée : 3min.

« De(s)passes »

 

Cette pièce s’articule autour de la relation de manipulation qui s’exerce entre deux êtres issus d’horizons différents, entre domination, soumission et individualisme. Chacun possède un parcours de vie propre, mais une rencontre peut changer le cours de son histoire et, petit à petit, les chemins commencent à se mêler pour n’en faire qu’un seul …

 

Chorégraphie : Daniel POP (2017)

Musiques : Alessandro CORTINI - 'Scotta' / Mercedes SOSSA - 'Mon Amour' / Richie HAWTIN – 'No Way Back'

Montage du son : Horatiu MENHYART

Interprétation : Emmanuelle KLEIN et Daniel POP (à la création, le 12/05/2017, et le 09/06/2017) / Elsa PESSEY et Daniel POP (à partir du 23/06/2017)

Costumes : concept quotidien par Daniel POP

Durée : 19min.30